Paris 18ème arrondissement : l’actualité immobilière du printemps 2018

Nos agents du groupement Agences Réunies dans le 18ème arrondissement de Paris font un point du marché immobilier en ce début d’année.

 Valérie Decoudun de l’agence SUPERFICIES, Brice Moyse d’IMMOPOLIS et Julien Goldman des agences ACOPA  nous livrent leur point de vue de professionnels de proximité sur le marché immobilier pour ce printemps 2018 à Paris 18 :

Quelle tendance du marché dans le 18ème arrondissement en ce printemps 2018 ?

-> Côté transactions ?

Brice Moyse : la tendance est bonne, sur la lancée de 2017, ni à l’euphorie, ni à la décélération. Nous sommes toujours dans un marché tendu avec une demande très forte pour les beaux produits avec peu de défauts. En revanche, les produits moins attractifs prennent plus de temps à être vendus.

Valérie Decoudun : Le marché est tendu, nous avons une forte demande à l’achat mais les mandats de vente rentrent au compte-goutte. Lorsque nous proposons un bien à la vente, celui-ci est vendu dans les 48 heures, à condition, bien-sûr, que l’estimation soit juste !

Julien Goldman : peu de produits disponibles à la vente et cette pénurie s’explique par la volonté de beaucoup de clients de trouver un bien avant de vendre le leur. Ces fortes exigences créént un cercle vicieux et génère un attentisme important.

Avantage AGENCES REUNIES : le club achat revente

-> Côté locations ?

Valérie Decoudun : les investisseurs ont pratiquement disparu de la circulation à Paris à cause des prix trop élevés.

Brice Moyse : Les clients sont plus regardants si les biens nécessitent beaucoup de travaux mais le marché demeure tendu compte tenu du peu de produits à louer. La fin de l’encadrement des loyers a été bien perçue et a entraîné une légère hausse des loyers. Cependant, la mise en place de l’IFI pénalise le marché avec un rétrécissement du parc privé et des investisseurs encore hésitants.

Julien Goldman : Le marché reste porteur avec un taux de 38% de propriétaires de leur résidence principale sur Paris. On constate une légère hausse des prix pour les produits sans défauts et de grands écarts pour le reste. Mais, globalement, les prix restent orientés à la hausse.

Les derniers biens vendus par IMMOPOLIS :

Rue Lemercier Paris 17e  Appartement Studio – 12 m²

Rue Lepic  Paris 18e  Appartement 4 pièces – 75 m²

Rue des 3 Frères PARIS 18 Appartement 2 pièces – 29 m²

Boulevard de Clichy Paris 18e  Appartement 4 pièces – 97 m²

rue Feutrier Paris 18e  Appartement 2 pièces – 51 m²

Les derniers biens vendus par ACOPA :

Rue Damrémont Paris 18e  Appartement 5 pièces – 85 m²

Rue du Mont-Cenis Paris 18e  Appartement 2 pièces – 33 m²

Rue du Mont-Cenis Paris 18e  Appartement 2 pièces – 30 m²

Rue Duhesme Paris 18e  Appartement 2 pièces – 31 m²

Les derniers biens vendus par SUPERFICIES.

Rue Poulet, un 2 pièces de 29,88 m2 Carrez, au 5ème étage sans ascenseur avec balcon, à rafraichir. Vendu 219.350 €

Rue Doudeauville, un 3 pièces au 3ème étage sans ascenseur, 42,95 m2 Carrez, en bon état, Vendu 339.200 €

Rue de Panama, un deux pièces au 6ème étage sans ascenseur, 32,21 m2 Carrez, immeuble pierre de Taille. 246.100 €

Commentaires

Add a comment

mood_bad
  • Aucun commentaire
  • chat
    Add a comment
    keyboard_arrow_up