Conjoncture immobilière

Conjoncture immobilière : le point du mois de mai 2019

A fin mai 2019, France entière, l’inventaire des biens à vendre se reconstitue, en hausse de 14 %. Le nombre de biens en vente progresse plus rapidement que la demande et le marché a donc tendance à se fluidifier. Le niveau des ventes est toujours élevé, laissant augurer une excellente année 2019, dans la lignée des années précédentes autour de 950.000 transactions.

Le panier d’achat moyen d’un bien immobilier

Le panier d’achat moyen national d’un bien immobilier augmente d’environ 7 % sur un an, que l’on peut analyser de la façon suivante :

  • une tendance haussière des prix au niveau national de + 3,4 % par an,
  • maintien de taux d’intérêt extrêmement attractifs (en dessous de la barre des 1,5%),
  • la hausse du pouvoir d’achat en 2019 et un environnement économique favorable,
  • et la demande qui ne fléchit pas.

Le baromètre des taux immobiliers avec notre partenaire CAFPI

Paris, l’exception française

Paris est toujours un marché d’exception. L’inventaire des biens en vente est en hausse (mise sur le marché de biens détenus par des investisseurs, besoin de changer de logement), la demande fléchit (le ticket d’entrée pour acheter est élevé), néanmoins les ventes progressent et l’on constate une hausse moyenne de + 6,5 %, Paris intra muros.

En première couronne, le nombre de vente est soutenu et l’inventaire des biens à vendre diminue fortement. Le taux de vente des biens en moins de trois mois est ici le plus élevé.

Métropoles régionales : les prix en hausse

Le marché immobilier des grandes métropoles régionales (Bordeaux, Lyon, Marseille) est également soutenu avec des hausses de prix jusqu’à 10 %, mais les biens restent un peu plus longtemps sur le marché.

A l’approche de l’été 2019, on peut dire que le marché immobilier est en bonne santé. Il faut veiller à rester raisonnable sur les prix de mise en vente, mais dans le contexte des conditions de crédit actuelles, acheter un bien immobilier pour sa résidence principale reste une belle opportunité.

Evolution mai 2019/mai 2018         National

 

         Paris Grand Paris

(hors Paris)

Métropoles
Stock de biens en vente        + 14 %       + 9,5 %    –         20 %       + 17 %
Pourcentage de biens vendus en moins de 3 mois         65 %        70 %         73,6 %         51 %
Demandes acquéreurs     + 10,8 %     -12,5 %     + 29 %     + 28 %
Taux d’augmentation des ventes     + 21,9 %     + 22 %     + 11,7 %     +12,9 %
Panier moyen d’une acquisition     214 k€     457 k€     210 k€     221 k€
Pourcentage de hausse du panier moyen      + 7 %      + 12 %      + 16 %      + 10,5 %
Taux moyen d’honoraires HT       5,8 %       3,5 %       5,7 %       5,5 %

En savoir plus :

Conjoncture et marché au printemps 2018

Quelle tendance du marché à Courbevoie ?

Quelle tendance du marché à Ajaccio ?

Commentaires

Add a comment

mood_bad
  • Aucun commentaire
  • chat
    Add a comment
    keyboard_arrow_up